Salariés

Les dispositifs de formation et d’accompagnement / Les financements

Le CPF

Compte Personnel de Formation

Depuis le 1er janvier 2015, le C.P.F. remplace le DIF (droit individuel de formation). Les heures non consommées au titre du DIF pourront être mobilisées pendant cinq ans dans le cadre du nouveau compte. Le C.P.F. est un compte en heures qui permet à tout salarié ou demandeur d'emploi de bénéficier d'une action de formation. Le C.P.F. a pour objectif d'accroître le niveau de qualification de chacun et de sécuriser son parcours professionnel. En tant que nouveau moyen d'accès à la formation, le C.P.F. s'adresse à tout salarié du secteur privé qui peut l'utiliser tout au long de sa vie professionnelle, depuis l'âge de 16 ans jusqu'à sa retraite. Le C.P.F. relève de l'initiative du salarié. Le compte est crédité au rythme de 24 h par an les cinq premières années, et au rythme de 12 h les deux années et demie suivantes, dans la limite de 150 h. Il peut être cependant abondé par l'employeur, la branche professionnelle ou par tout organisme ou encore par le salarié lui-même.

Le plan de formation

Financement par l'employeur

Le plan de formation rassemble l’ensemble des actions de formation définies dans le cadre de la politique de gestion du personnel de l’entreprise.Chaque entreprise consacre un pourcentage de sa masse salariale à la formation de ses salariés.Renseignez-vous auprès de votre employeur pour connaître les modalités de prise en charge éventuelles.

La période de professionnalisation

La période de professionnalisation favorise le maintien dans l'emploi de salariés en CDI, CUI et CDD conclu avec une structure IAE.La formation est basée sur l'alternance et vise l'obtention d'une qualification, d'une action permettant l'accès au socle de connaissances et de compétences ou d'une certification figurant au RNCP.Elle est mise en oeuvre soit par l'employeur dans le cadre du plan de formation de l'entreprise, soit par le salarié.

 

Le CIF

Congé Individuel de Formation

Le congé individuel de formation permet au salarié, quelle que soit la taille de son entreprise, de suivre une formation de son choix qui lui permettra :

  • d’accéder à un niveau de qualification, se perfectionner professionnellement
  • de changer d’activité ou de profession
  • d’acquérir une nouvelle qualification
  • de s’ouvrir plus largement à la culture, à la vie sociale et à l’exercice des responsabilités associatives bénévoles.
Le salarié doit justifier d'une activité professionnelle antérieure minimale.Un congé de formation dure minimum 20 heures et maximum une année de date à date dans le cas d'une formation à temps plein (au moins 30 heures par semaine). Si la formation est à temps partiel ou discontinu, la durée de la formation est de 1200 heures maximum.

Le CEP

Conseil en Evolution Professionnelle

Le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé proposé à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle et, s'il y a lieu, établir un projet d'évolution professionnelle (reconversion, reprise ou création d'activité...). Il est assuré par des conseillers de certains organismes.Les conseillers en évolution professionnelle (CÉP) vous informent et vous orientent, ils vous accompagnent et vous conseillent. Ils sont présents dans les organismes suivants :

  • Pôle emploi pour les demandeurs d'emploi,
  • Missions locales pour les jeunes de moins de 26 ans,
  • Cap emploi pour les personnes en situation de handicap,
  • Apec pour les cadres,
  • Un Opacif pour les salariés (Organisme paritaire agréé au titre du congé individuel de formation) :
→ Si vous appartenez aux secteurs d’activité suivants :
  • Afdas pour les salariés des secteurs de la culture, de la communication, des médias et des loisirs
  • Agecif cama (Association de gestion du congé individuel de formation, crédit agricole, mutualité agricole)
  • FAF.TT (Fonds d’Assurance Formation du Travail Temporaire) pour les salariés intérimaires et les salariés permanents des agences d’emploi
  • Fafsea (exploitations agricoles)
  • Opcalim (coopératives agricoles, industries alimentaires, alimentation de détail)
  • Unagecif (Union nationale de gestion du congé individuel de formation) pour les salariés de la banque de France, des industries électriques et gazières, de la RATP, et de la SNCF)
  • Unifaf pour les salariés du secteur social, médico-social et sanitaire privé non lucratif
  • Uniformation pour les salariés des secteurs de l'économie sociale, de la protection sociale et de l'habitat social
→ Si vous apppartenez à un autre secteur d'activité :
  • Fongécif (Association de gestion du congé individuel de formation)
 

La V.A.E.

Validation des Acquis de l'Expérience

La Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) permet d’obtenir une certification sur la base d’une expérience professionnelle après validation par un jury des connaissances et des compétences acquises. La certification – qui peut être un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée – que l’activité ait été exercée de façon continue ou non – peut prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE).La VAE permet d’obtenir :- un diplôme ou titre professionnel délivré par l’État ; - un diplôme délivré par un établissement d’enseignement supérieur ; - un titre délivré par un organisme de formation ou une chambre consulaire ; - un certificat de qualification professionnelle créé par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) d’une branche professionnelle.

CFP Presqu’île

Le CFP Presqu’île est une association loi 1901 créée en 1995.
Notre centre de formation se situe clairement à la fois dans le champ associatif et dans le champ de l'insertion en amont du qualifiant.

Annuaire Jeunes TH